Photographies Vulviennes, par l’artiste O’Kane

PROMOTION >  Lors du FESTIVULVE, si tu prends un futur RDV, directement au kiosque de l’artiste O’Kane, pour n’importe quels forfaits (photo / bodypaint / moulage), tu obtiendras $50 de rabais. Info: jeanfrancoisokane.com

Le souhait de Jean-François O’Kane? Contribuer à la plus grande Galerie de Vulves Anonymes de l’Univers! (Rien de moins) Ses photos sont hallucinantes et originales; elles sont le fruit de 40 années d’expérience dans la photographie. (Rien de moins LOL)
O’Kane a vraiment le talent de mettre en valeur la diversité naturelle des vulves!

« Je suis familier avec le monde du corps en ayant été le créateur de présentations pour un des plus grand chirurgien plastique, et aussi photographe nominé entre aux aux 6 dernières éditions de l’exposition d’art érotique, où en plus d’exposer mes œuvres j’ai fait des bodypaintings en direct devant audience. 
Le corps féminin a de tout temps été un défi de création, un sujet tout à fait infini. Pendant 40 ans, je l’ai exploré, documenté et m’en suis inspiré comme sujet photographique. Depuis 5 ans, ma pratique m’a fait rencontrer des femmes qui ont été blessées physiquement et dans leur cœur, dans leur estime personnelle. Je leur offre mon temps et mon art, afin de les aider à surmonter le passé douloureux. J’utilise la photographie, le dessin, la peinture, le massage et les moulages de corps et de vulve. »

ENTREVUE AVEC CET ARTISTE QUI SORT DE L’ORDINAIRE.

Pour quelles raisons avoir choisi les vulves comme modèle?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’abord, on est tous passés par là pour venir au monde. Puis, suite à plusieurs expériences artistiques et participations à des recherches universitaires, j’en suis venu à considérer que la décence imposée à la vulve, encore bien plus grande que celle imposée aux seins, est un acquis dû à la pression de la société, de la famille et de notre culture. Dès le jeune âge, les filles se font dire: «baisse ta robe on voit tes culottes, serre tes genoux, assis toi pas comme ça!» Ces suggestions de comportement qui ont stigmatisé les femmes en les privant de liberté face à leur corps, les amènent constamment à se cacher au péril de sexualiser leur comportement.

Lors d’une séance de photo nue, une modèle déploie des efforts soutenus pour ne pas révéler sa vulve, ni volontairement, ni par accident. Pourtant, puisque les photos sont avant tout pour elle-même, leur refus de se détendre ou de laisser voir cette partie de leur anatomie m’a fait m’interroger sur leur inhibition. Les raisons sont nombreuses: la décence, le désir de ne pas faire de porno, la gêne et le fait que selon elles une vulve c’est laid. Il ne m’en fallut pas plus pour activer le désir de les rassurer et de leur permettre de libérer leur corps. Dans la photo en soi, le but n’est pas de voir la vulve, mais de déstresser le corps et d’accepter la présence de cette partie du corps unique à chacune.

Quelle est ta mission en photographiant des vulves?

Ce qui m’a le plus frappé est l’usage du mot vagin pour décrire la vulve : «je ne veux pas qu’on voie mon vagin dans les photos!!!» La réponse est simple, je ne serai jamais assez près pour voir à l’intérieur! Suivi d’un regard en points d’interrogation de la femme. J’ai été estomaqué du manque de connaissance de leur vulve, de ses composantes, et de leurs organes féminins en général. J’ai même plusieurs fois eu recours à des planches anatomiques pour expliquer la presque impossibilité de montrer son vagin dans une photo. Les commentaires comme «ce n’est pas beau, ça sort de partout, c’est plus long d’un côté que de l’autre» n’en finissaient plus.
Mes efforts sont donc présents dans la création pour rassurer, pour montrer que la différence est universelle entre chaque vulve, que l’image digne de chirurgies plastiques et d’esthétisme de film porno est une condition rare, qu’il n’y a pas de comparaison à faire et qu’il ne s’agit surtout pas d’un but à atteindre.

Y a-t-il un message particulier que tu veux véhiculer?

Bien que ce soit étrange de la bouche d’un homme, je veux faire réaliser aux femmes à quel point il est formidable de découvrir les différences entre chaque vulve, puis leur faire reconnaître la chance qu’elles ont d’avoir cette « beauté cachée », si unique et si exceptionnelle soit-elle, tant par son usage biologique et anatomique que par les plaisirs et les privilèges qui y sont reliés.

Comment procèdes-tu pour arriver à un résultat satisfaisant?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au niveau photographique, mis à part le côté technique qui souligne les formes et les volumes, le bon résultat vient principalement de la dé-sexualisation du geste photographique. En faisant abstraction de la sexualisation du corps, on parvient à une détente de la personne photographiée. Je ne lui dis pas ou ne souhaite pas qu’elle montre sa vulve, mais elle se détendra et sera d’autant plus belle et heureuse.
Il faut aussi prendre soin de ne pas sexualiser ou pornographier la vulve dans une image qui recherche l’image positive pour ne pas reproduire les « déjà-vu » de la pornographie.  Ça ne veut tout de même dire que lorsque la femme assume le geste et que ce n’est pas que pour plaire a d’autre le coté sexy est toujours un moyen d’expression.

Quels sont les défis que tu rencontres en faisant ce travail?

Mon plus grand défi quant à cette mission, liée à mon intérêt pour le corps féminin en général et les vulves en particulier, est le même que pour l’art: c’est de voir comment la 3e personne (celle qui n’est pas impliquée dans la démarche du créateur ni des modèles ou muses de celui-ci) réagit et de voir comment elle se donne le droit de critiquer ou juger de la pertinence de la démarche.


CONTRIBUONS ENSEMBLE À LA PLUS GRANDE GALERIE DE VULVES DE L’UNIVERS!

Pendant le Festivulve (9 et 10 juin), l’artiste O’Kane offrira ses services de photographe professionnel dans le VulvaBooth du Loft Hôtel. À son kiosque, il y aura des images photographiques de sa collection en format reproduction de taille encadrable, des dessins et fusains ainsi que des forfaits de photographie pour usage futur, des forfaits de moulages intimes ainsi que des moulages aux bandes de plâtre.

Ayant créé depuis plus de 40 ans avec et pour des femmes, il a développé une approche unique qui permet à chacune de se sentir belle et en sécurité à son atelier. Il fait aussi du bodypainting artistique et des performances en publique.
Je lui ai alors demandé en quoi le Festivulve t’avait-il interpellé?

L’audace, le message, l’ouverture.
Cet événement arrive juste à point dans mon cheminement artistique.
Et surtout que ma candidature masculine (bien que je suis ouvertement pro féministe depuis toujours) a été acceptée pour ce poste sensible quoique stratégique.
J’ai énormément de respect pour les entrepreneurs qui n’ont pas peur de foncer et de déranger.

3 FORFAITS
T’as le choix entre te coucher sur le dos sur une table à massage pour une photo très détaillée ou rester debout pour offrir une vue de face, toujours en plan rapproché.
*** Un  rabais de $5 sera accordé au moment de la transaction ***

TIRAGE >>> Toutes les participant.e.s qui seront photographié.e.s seront éligible au tirage d’un « Explorateur intime » d’une valeur de $140 Gracieuseté de « DÉSIRABLES« , un produit fait à Montréal.
$15 > Photo de votre vulve de façon anonyme, la photo sera ajoutée À la Galerie Vulvienne* du Vagin Connaisseur
$25 > Photo de votre vulve de façon anonyme, la photo sera ajoutée à la Galerie Vulvienne* du Vagin Connaisseur + une copie en format web de la meilleure photo vous sera envoyée par courriel
$35 > 2 poses de votre vulve de façon anonyme, les photos seront ajoutées à la Galerie Vulvienne* du Vagin Connaisseur + une copie en format imprimable et légèrement retouchée de chaque pose vous sera envoyée par courriel.
Ce forfait permet une 2é position pouvant entre autre inclure la main ou debout/couché par exemple.
* Avec votre accord, bien entendu.
MOULAGE
33944144_977023112473543_4491901193018146816_n

Liens:
SITES WEB > http://jeanfrancoisokane.com/
> http://studiodiscret.com/index.html

FACEBOOK > https://www.facebook.com/okanefestivulve/
https://www.facebook.com/iam.notthere.artist

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s