Ménopause – Sexualité des personnes âgées – Médecines alternatives

ARTICLES /TÉMOIGNAGES

MÉNOPAUSE, CANNABIS ET COMING OUT, PAR LUCIE PAGÉ

Alors, oui, je fais mon coming out. Je prends du cannabis tous les jours pour une ménopause qui a failli me tuer trois fois. Je suis passée de six comprimés par jour il y a deux ans à deux aujourd’hui. Quand je prenais des hormones (qui ont failli me tuer aussi), on devait augmenter tous les quelques mois. Le cannabis ne fait pas que traiter les symptômes, mais procède à la guérison. Et je suis entourée de femmes ménopausées heureuses aujourd’hui et soulagées de retrouver une qualité de vie qui leur permet de vaquer normalement à leurs occupations. Et la vie entière de ma famille a changé depuis que je suis rétablie. (…)
LIRE PLUS SUR SON SITE WEB >>>


QUE SONT DEVENU LES JEUNES QUI ONT PARTICIPÉ À LA RÉVOLUTION SEXUELLE DES ANNÉES 60?, PAR M.G.

La révolution sexuelle des années soixante a changé complètement la dynamique des rapports intimes. Ce fut un vent de liberté, libre de ne pas faire d’enfant (l’arrivée de la pilule contraceptive), libre de faire l’amour hors mariage (exit la morale catholique), pour le plaisir simplement. Suivront, les avancées de l’accès à l’avortement et au divorce. Oui, il fut un temps où le divorce était honni ou si difficile à obtenir qu’on y renonçait. À l’autre bout du spectre, il y eut les «communes», l’amour libre avec la contreculture et le féminisme. Sommes-nous bien loin de notre sujet, la sexualité des vieux? (…)
LIRE PLUS >>>


50 (DU CÔTÉ CLAIR DE LA FORCE), PAR LOU X

Le chiffre est terrifiant, surtout lorsqu’on s’en approche. À 25 ans, 50 ça paraît loin, c’est l’âge de notre mère. Puis à 40 ans, ça devient l’âge d’une amie, d’une collègue. Puis, on y est. 50 ans symbole de la ménopause, de vieille femme dépassée, sans attrait, invisible. À tout cela j’ai dit NON! Bien sûr, mon corps m’envoie de drôles de messages, déroutants et contradictoires. Ma tête n’y comprend plus rien, mon cœur est perplexe. Rebelle aux étiquettes et stéréotypes depuis ma petite enfance, il n’était pas question que j’accepte de me fondre dans ce moule déprimant. (…)
LIRE PLUS >>>


Aimerais-tu écrire sur le sujet et me transmettre ton texte ?
– 1500 mots maximum,
– version corrigée,
– sur un document Word,
– avec une courte bio (Qui es-tu?, en moins de 200 mots*)

Tu peux m’envoyer le résultat final via courriel :
vaginconnaisseur@gmail.com

* L’anonymat est possible; je peux garder ton prénom/nom secret. Mais j’ai quand-même besoin de la bio. 🙂

Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s