Les trois champions de l’aberration, par Mel Goyer

De ces temps-ci, la propagande antimusulman bat son plein et ça m’a donné envie de faire un peu d’histoire en te présentant mes trois grands champions de l’aberration. Tous catholiques. Attache tes bobettes parce que ce qui suit risque de te déranger !

"La masturbation rend sourd." (Tissot aka petit sot.)Le premier champion est Samuel Auguste André David Tissot ; un physicien suisse, mort en 1787. C’est lui qui a déclaré « La masturbation rend sourd. » (Tu l’as déjà sûrement entendu celle-là, non ?) Cet homme étudiait l’onanisme (la masturbation) et ses « recherches » lui ont inspiré une philosophie assez absurde : « Le sperme est composé de bouts de cervelle. Lorsque l’homme éjacule, il se sent vidé parce qu’il vient de perdre une partie de son cerveau. » Il était loin de se douter que la femme pouvait également éjaculer sa cervelle ! Pour Tissot, la masturbation équivalait à une débilité mentale. Il en a donc conclu que la masturbation rendait sourd. Raisonnement stupéfiant, j’en conviens.

Certains fervents catholiques, désireux de chasser l’idée du vice de la tête des enfants (et pour éviter qu’ils ne deviennent sourds, j’imagine), avaient recours à des méthodes assez brutales. Une technique répandue consistait à battre les enfants qui osaient se montrer trop curieux. Un autre moyen était de les attacher au lit, les bras en croix, les draps tendus pour éviter le frottement. Si la débauche du plaisir solitaire continuait, on pouvait plonger les enfants dans de l’eau glacée pendant une heure ou deux, le temps de refroidir leurs ardeurs. Dans les années ‘50, les parents québécois qui devaient gérer les cas de rébellion y allaient avec des corrections plus extrêmes (cœurs sensibles s’abstenir).

Pour les garçons :

  1. La bougie ; un tube métallique qu’on insérait dans l’urètre pour y verser du nitrate d’argent. Pendant la cicatrisation, on pouvait espérer guérir l’enfant de son vice. (Pôôôvres petits choux !!)
  2. L’anneau de métal ; un anneau installé à la base du pénis, à l’intérieur duquel se trouve des dents piquantes. Dès la première érection, son désir s’éteint automatiquement. Très triste quand on sait que l’érection est un phénomène nocturne naturel.

Pour les filles :

  1. Brûler la vulve au fer chaud. Le clitoris surtout, pour éviter la masturbation durant la cicatrisation. (Faut être sadique pas juste un peu, non ?)
  2. Ablation du clitoris, en dernier recours. Oui, t’as bien lu. Les familles chrétiennes du Québec coupaient parfois des clitoris ! D’ailleurs, l’hôpital le plus célèbre pour pratiquer l’excision, dans toute l’Amérique du Nord, était situé sur la rue Des Pins, à Montréal. Il a fermé ses portes en 1970. Boom! Vive les religions… :/

jhkellogsLe tabou du plaisir pointe en direction de notre deuxième champion. Si Tissot avait raison en affirmant que la masturbation rend sourd, comment expliquer les enfants qui naissent sourds ? John Harvey Kellogg, un docteur américain mort en 1943, croyait détenir la réponse à cette question absurde. Son nom te dit quelque chose ? En effet, cet homme est le fondateur des céréales Kellogg’s. Il poussa la réflexion de Tissot pour créer sa propre théorie que voici :

« Le coït durant la grossesse est très néfaste pour deux raisons : 

  1. L’enfant développera le vice du sexe en lui

  2. L’orgasme de la mère peut provoquer des déficiences chez l’enfant  » (ce qui explique la surdité et les malformations à la naissance, bien entendu.)

Convaincu de sauver le monde de la surdité absolue, il fit la conclusion suivante: si le sucre stimule le désir sexuel, il faut l’éliminer! Il inventa donc un produit fade pour prévenir le vice solitaire : du maïs écrasé et séché, mélangé avec de l’eau tiède, sans sucre évidemment. Hé oui ! Les premiers corn flakes sont nés dans le but de calmer l’appétit sexuel des femmes enceintes ! M. Kellogg doit présentement se retourner dans sa tombe si on considère la quantité de sucre dans les céréales pour enfants ! (et bien que le sucre soit néfaste en grande quantité, le taux de surdité n’a pas bougé.)


Benedicti Sinibaldi Leonissani et son fameux manuel scolaire : GeneanthropeiaeGiovanni Sinibaldi, notre troisième champion, est un physicien romain qui a publié un manuel scolaire sur le sexe en 1642. Sa croyance était la suivante : « La nature est bonne, parce qu’elle est le prolongement de Dieu. La volonté divine exige le mariage et la reproduction. Déroger de ça, ce serait se vouer à la maladie, aux déficiences intellectuelles ou physiques, blablabla. »

Aujourd’hui, on pourrait croire Sinibaldi dépassé, et pourtant, le Larousse et le Petit Robert définissent encore la sexualité comme « une satisfaction sexuelle liée à la reproduction » et « un comportement relatif à l’instinct sexuel et à sa satisfaction. »

Curieuse, je suis allé voir la définition de l’instinct : « Comportement non-appris. Quelque chose de programmé dès la naissance. Part innée des tendances comportementales des êtres vivants. » Il me paraît tellement incohérent de dire que la sexualité est instinctive (perso, je ne savais pas « instinctivement » qu’un pénis allait dans un vagin, je l’ai appris, comme tous les enfants qui posent la question). Pas que la définition des dictionnaires soit fausse, mais je la considère plutôt comme un conseil moral qui découle de l’influence du Vatican. Ce dernier n’encourage guère les homosexuels ou les femmes célibataires à avoir une vie sexuelle épanouie, avec plusieurs partenaires, surtout si ces gens ne désirent pas d’enfant! Au contraire, la religion prône les valeurs de la famille nucléaire, composée d’un papa, d’une maman qui restent unis pour la vie et font des bébés à profusion pour servir la Patrie.

Je propose un petit calcul rapide et approximatif pour tester la définition de la sexualité dans le dictionnaire: « une satisfaction sexuelle liée à la reproduction ». Une femme en santé est capable de se reproduire entre 15 et 45 ans (une trentaine d’années environ). Une Québécoise a plus ou moins 2,1 relations sexuelles par semaine. Donc, durant sa période de reproduction, cette femme fera l’amour à peu près 3275 fois. Pour finalement ne produire que 1,7 enfant au total (Statistiques Canada 2011). Alors comment ne pas en conclure que ce n’est ni la reproduction, ni la sexualité qui sont instinctives, mais bien le plaisir sexuel ?

Heureusement, la révolution sexuelle des années ‘70 permettra à bien des femmes de jouir librement et fièrement. Devant cette nouvelle réalité, la loi tarde à suivre. Par exemple, il faudra attendre en 1988 pour qu’une femme puisse accuser son mari de viol. Précédemment, la notion de son non-consentement ne tenait pas la route face à son devoir conjugal.

Au Canada, l'homosexualité sera décriminalisée en 1969.
Au Canada, l’homosexualité a été décriminalisé en 1969.

Sinibaldi a également eu un succès fou avec le concept de « contre-nature ». La sodomie, qu’il décrit comme le crime #1, vient du nom de la ville de Sodome qui fut supposément  détruite par Dieu parce qu’elle abritait des habitants violeurs d’anges. (Oh my God !)

Au Canada, avant 1969, les tribunaux considéraient l’homosexualité comme un acte de grossière indécence, passible de poursuites et de condamnation criminelle. Sans surprise, j’apprends que Sir James Stephen, le juriste qui a donné naissance au code criminel, était un adepte de Sinibaldi. Par respect pour le Vatican, plusieurs législations seront fondées sur des lois religieuses. Il faudra attendre le 14 mai 1969 avant que Pierre-Eliot Trudeau réforme le Code criminel du Canada et décriminalise les actes homosexuels. (L’année est assez ironique, n’est-ce pas ?)


 

Bref, malgré le lourd héritage religieux qui nous a été légué, je garde espoir de voir naître une nouvelle révolution sexuelle.

Plus spirituelle cette fois-ci, teintée de philosophies féminines.

Où sont les guerrières ? J’en suis.

 


 

Mel Goyer

Mel Goyer est la fondatrice du mouvement Vagin Connaisseur. Également coach PNL sous le nom de Chamane Urbaine, activiste, conférencière et animatrice, elle désire faire une différence dans le monde d’aujourd’hui.

Une visite sur son SITE WEB ou sa PAGE FACEBOOK ?

 

Si tu veux participer, clique ici pour savoir comment procéder!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s