CALACS – Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel

calacs 1

EN MOUVEMENT VERS
UNE CULTURE DU CONSENTEMENT.

Connais-tu les CALACS ? Il y en a plusieurs, partout au Québec. Ce sont des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel. Ces centres incarnent 40 ans d’expertise en intervention, en prévention et en défense de droits en lien avec la violence sexuelle.

Le RQCALACS (Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel) est un organisme à but non lucratif qui relève de l’action communautaire autonome.

Une intervention féministe

Soucieux d’offrir une réponse alternative et communautaire aux victimes d’agression sexuelle, l’approche des CALACS s’inscrit en faux de la vision individualisée et culpabilisante du viol pour plutôt miser sur l’intervention féministe qui  place la femme au centre de l’intervention, en tant qu’experte de sa vie.  Suivant le rythme de la femme et valorisant l’expression de ses besoins propres, ce type d’intervention vise l’affirmation de soi (empowerment) ou plus précisément  la reprise de pouvoir sur sa vie, son corps et ses capacités d’agir sur son environnement.   Nous travaillons ainsi à ce que les femmes reprennent du pouvoir sur leur vie et surmontent les conséquences des agressions sexuelles.

Une vidéo qui date de 2011… mais qui, malheureusement, reste encore d’actualité.

Consentement

Le consentement est l’accord à une activité sexuelle, manifesté de façon volontaire. L’agression à caractère sexuel constitue un crime dans la mesure où les gestes et activités à caractère sexuel ont lieu sans le consentement de la personne visée. Sauf si elle a moins de 16 ans,  la loi établit qu’elle  ne peut donner son consentement.

Le consentement n’est valable que s’il est donné librement. Si la personne est paralysée par la peur ou craint de réagir, il n’y a pas de consentement. De plus, embrasser ou caresser une personne ne signifie pas qu’elle consent à d’autres activités à caractère sexuel.

(Source : Guide d’information à l’intention des victimes d’agression sexuelle, Table de concertation sur les agressions à caractère sexuel de Montréal, page 45-46)

Les trois volets d’intervention des CALACS

1. Aide directe et accompagnement des victimes et de leurs proches

2. Prévention, sensibilisation et formation

3. Concertations, mobilisations et défense de droits

Pour recevoir de l’aide, de l’information ou pour s’impliquer, adressez-vous au CALACS de votre région.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s