50 (du côté clair de la force), par lou x

Le chiffre est terrifiant, surtout lorsqu’on s’en approche. À 25 ans, 50 ça paraît loin, c’est l’âge de notre mère. Puis à 40 ans, ça devient l’âge d’une amie, d’une collègue. Puis, on y est. 50 ans symbole de la ménopause, de vieille femme dépassée, sans attrait, invisible.

À tout cela, j’ai dit NON!

 

Bien sûr, mon corps m’envoie de drôles de messages, déroutants et contradictoires. Ma tête n’y comprend plus rien, mon cœur est perplexe. Rebelle aux étiquettes et stéréotypes depuis ma petite enfance, il n’était pas question que j’accepte de me fondre dans ce moule déprimant.

Au lieu se tarir et de se transformer en désert inhospitalier, mon vagin s’est rebellé lui aussi en devenant un geyser de joie les bons jours et d’alerte rouge les jours de tempête. De quoi en rendre hésitant plus d’un, même ma gynéco.

Car si une chose est certaine, c’est que personne ne peut prédire de quoi aura l’air notre ménopause. Les médecins se rabattent sur le lieu commun : demandez à votre mère, votre ménopause devrait ressembler à la sienne. J’ai de sérieux doutes sur les fondements scientifiques de cette affirmation. En tous cas, ça ne s’est pas avéré pour moi.

 

L’année de mes 50 ans, mon vagin a découvert, en compagnie de nouveaux amants, une nouvelle façon éclatante de s’exprimer, encore controversée. Oui, vous avez bien lu, controversée : nombre d’articles, de recherches, d’avis experts affirment du haut que leur « mecsplications » que les femmes fontaines n’existent pas, ou alors qu’il ne s’agit que d’incontinence urinaire. D’autres plus hardis avancent des hypothèses encore non-confirmées, parlent de glandes méconnues, de composition chimique androgyne. Des témoignages viennent épaissir le mystère.

En cherchant sur le sujet, on apprend avec stupéfaction que le clitoris lui-même était un territoire inexploré par la médecine jusqu’en 1998. Il a fallu qu’une urologue (même pas une gynécologue, la honte!) décide de procéder à une cartographie du clitoris, ayant constaté qu’aucun manuel de chirurgie ne décrivait précisément ce territoire du plaisir. Ce n’est qu’en 2005 que les résultats de sa recherche ont été publiés. Alors vous comprenez mieux pourquoi les manifestations du plaisir féminin sont encore largement sous-documentées.

Pour moi, cette découverte s’est passée l’année de mes 50 ans. A-t-elle un lien avec la maturité du vagin et de son entourage? Aucune idée. Mais plusieurs articles de magazines féminins évoquent le fait que les femmes plus âgées l’expérimentent plus facilement. Est-ce physiologique ou dû à une meilleure estime de soi?

On me dit que c’est dans l’air du temps, qu’il est désormais presque nécessaire pour les actrices porno d’asperger à tout venant. Étrange. Comme pour certaines découvertes scientifiques, survenant au même moment à différents endroits du monde.

Je repose la question : « Est-ce physiologique, dû une meilleure estime de soi ou à une évolution simultanée de la jouissance des femmes?

Je vous propose donc de participer au mystère, avec la curiosité et la passion d’une exploratrice des temps modernes. Pas besoin d’aller sur les montagnes himalayennes, l’aventure est à portée de main. De la vôtre ou de celle qu’il vous plaira de séduire.


 

lou x : Jeune cinquantenaire, professionnelle, études supérieures, autonome financièrement, cherche en permanence à développer son réseau social. Travaille dans un bureau du centre-ville, habite à Montréal, sans auto. Loisirs variés: agriculture urbaine, kombucha et levain, tricot, lecture, photo, vélo, méditation, sexe. Militantisme éclectique (féminisme, diversité, écologie, vie de quartier, justice sociale). En relation libre, chats. Conservateurs s’abstenir.

Pour savoir comment participer à l’émancipation du savoir féminin, clique ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s