À quel stade de la grossesse préciser qu’on souffre d’herpès génital? (Neuf mois)

Si, par malchance, le virus n’a pas été détecté car vous êtes porteuse mais sans avoir fait de crise, bébé peut être contaminé à la naissance, ce qui permettra de dépister le virus chez vous. Votre bébé sera traité tout de suite avec des médicaments efficaces.

Pour lire l’article —–>
http://www.neufmois.fr/ma-grossesse/a-stade-de-grossesse-preciser-quon-souffre-dherpes-genital

Publicités

POURQUOI LA MASTURBATION EST UN ACTE FÉMINISTE (ChEEk Magazine)

En matière de masturbation féminine, on revient de loin. “Dans l’imaginaire collectif, il a toujours été normal qu’un homme se masturbe par besoin, par pulsion, mais une femme qui se touchait était traditionnellement considérée comme une perverse, une hypersexuelle. Elle n’avait pas à se faire du bien, elle devait soulager son mari”, explique Caroline Leroux-Poirier, sexologue et psychologue clinicienne. “Deux raisons justifiaient qu’une femme se donne du plaisir seule: le célibat ou la frustration sexuelle”, ajoute Camille Emmanuelle.

Pour lire l’article —–>
http://cheekmagazine.fr/societe/masturbation-femmes-feminisme/

La symptothermie est aussi fiable que la pilule (Prévention Santé)

À travers le dialogue autour des différentes phases du cycle de la femme, l’homme est amené à comprendre que la libido d’une femme varie en fonction des phases du cycle.
En 2016, bon nombre de femmes en âge de donner la vie ignorent qu’elles peuvent gérer leur con(tra)ception avec la symptothermie. Entretien avec Pryska Ducoeurjoly, Journaliste, présidente de l’association Ecologie du Cycle Féminin (cyclefeminin.org)

Pour lire l’article —–>
https://www.prevention-sante.eu/radio-tv/symptothermie-fiable-pillule

Clitoridienne ou vaginale? Toutes ces réponses, et bien plus encore (Le Devoir)

Super intéressant comme article!

…l’orgasme féminin ne provient pas seulement et mécaniquement d’un seul organe: il est propulsé tout autant par le contexte, la position du corps, les grimaces de jouissance, les habitudes antérieures, l’exploration, et plus encore…

Pour lire l’artcile —–>
http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/484166/sexualite-clitoridienne-ou-vaginale-toutes-ces-reponses-et-bien-plus-encore

Comment les femmes voient-elles leur vulve? (Medisite)

…beaucoup de femmes ont des doutes sur la « normalité » de leur vulve , sans doute influencées par l’image véhiculée par la pornographie. La chercheuse et son équipe ont tenté de lever le doute via une étude sur une quarantaine de femmes.

Pour lire l’article —–>
http://www.medisite.fr/a-la-une-comment-les-femmes-voient-elles-leur-vulve.1219065.2035.html

L’orgasme féminin n’est pas que clitoridien ou vaginal (JDM)

Il faut arrêter de voir le clitoris comme un petit pénis, ou encore le vagin comme un pénis inversé. Bref, de toujours ramener la sexualité féminine à un équivalent masculin. Il n’y a pas d’orgasme féminin typique, alors pourquoi y aurait-il un seul endroit à stimuler pour l’atteindre?
– Le professeur Jim Pfaus

WOW. ENFIN QUELQU’UN A COMPRIS.

Pour lire l’article —–>
http://www.journaldemontreal.com/2016/11/03/ni-clitoridiennes-ni-vaginales

La diversité méconnue du sexe féminin (Le Figaro)

Si la labiaplastie est si populaire, c’est peut-être parce que certaines ignorent qu’elles ne sont pas l’exception, mais qu’elles font plutôt parti de la norme… C’est sur que si elles se comparent aux vedettes porno, (là où rien de dépasse), elles risquent de se trouver anormales.

Selon une étude réalisée en 2009 auprès de 482 étudiantes hollandaises, 95% avaient déjà entendu parler de labiaplastie, 14% considéraient leur propre sexe «anormal» et 7% envisageaient une intervention chirurgicale. Une autre étude, américaine, menée en 2012 sur 352 femmes, concluait que 8% des 18-44 ans et 15% des 45-72% songeaient à une telle intervention.

Pour lire l’article —–>
http://sante.lefigaro.fr/article/la-diversite-meconnue-du-sexe-feminin

Le grand mystère des pertes blanches (Pryska Ducoeurjoly)

Non seulement ses pertes blanches n’ont rien d’anormal, mais elles sont le signe que la mécanique merveilleuse, disons même miraculeuse, de sa féminité fonctionne! »
– Texte original de Pryska Ducoeurjoly

Pour lire l’article —–>
https://pryskaducoeurjoly.com/actu/1805/le-grand-mythe-des-pertes-blanches

Comment marche le clitoris? (Huffpost + Le Monde)

Toutes les femmes ont un clitoris, parfois de taille réduite à quelques millimètres ou plus long, mesurant un centimètre ou plus. Il se compose du gland (l’équivalent du gland du pénis), partiellement recouvert par le prépuce. Mais le « petit bouton » que l’on voit n’est que la partie émergée de l’iceberg et cette découverte date de moins de 10 ans!
– Charlotte Tourmente, Médecin, psycho-sexologue et journaliste

Pour lire l’article —–>
http://www.huffingtonpost.fr/charlotte-tourmente/clitoris-sexe-plaisir/

Éloge de la masturbation (Madmoizelle)

Au lieu d’un somnifère, ou pour raviver l’énergie, prendre du temps pour son clito, c’est toujours gagnant. Et plus tu connais la map du 7ème ciel, plus c’est facile d’expliquer le chemin (et les raccourcis) à ton partenaire.

La masturbation est un art et un temps pour soi.
Billet de Maïa Mazaurette

Pour lire l’article —–>
http://www.madmoizelle.com/eloge-masturbation-28526

Ces substances que nous cachent les protections intimes (ConsoGlobe)

13 fois par an et 520 fois dans sa vie, les femmes voient le signe explicite que leur corps est prêt pour accueillir la vie : la muqueuse utérine se renouvelle et le sang menstruel fait son apparition. (…) Une coupe menstruelle ou un tampon plein de produits chimiques qui pourraient être la cause de l’endométriose?

Pour lire l’article —–>
http://www.consoglobe.com/substances-que-cachent-protections-intimes-cg

 

Éducation à la sexualité: une loi méconnue et mal appliquée (Femme Actuelle)

Nous tentons de les rassurer par rapport aux images véhiculées par la pornographie. Elles génèrent de l’inquiétude du côté des garçons quant à la performance et de la peur du côté des filles, par rapport à une certaine violence. D’où l’intérêt des groupes mixtes, qui permettent d’entendre les angoisses de l’autre sexe.
– Caroline Rebhi, responsable de la commission éducation à la sexualité du Planning Familial.

Pour lire la suite de l’article —–> 
http://www.femmeactuelle.fr/actu/dossiers-d-actualite/application-loi-education-sexuelle-ecole-29605

Tout savoir sur le clitoris (Yahoo)

Enfin, il existe certaines femmes qui n’aiment pas le cunni mais vérifiez toujours si ce n’est pas dû à des croyances, des inhibitions ou de mauvaises expériences. En fait, il y aurait moins de 5 % de femmes qui sont vraiment hostiles au cunni.
– Brigitte Lahaie, sexothérapeute

Pour lire l’article —–> 
https://fr.style.yahoo.com/tout-savoir-sur-le-clitoris-1531900134613046.html

Quand le clitoris débloque (Femina.fr)

« Insensible, douloureux, réactif : quand le clitoris fait des siennes… »
L’article ne le mentionne pas, mais j’ai déjà lu qu’un mini poil qui s’infiltre dans la zone clitoridienne (sous le capuchon) peut causer la même douleur qu’un grain de sable dans l’œil. Attention alors de bien rincer après le rasage!

Pour lire l’article —–> 
http://www.femina.fr/Sexo/Sexualite/Quand-le-clitoris-debloque-857457

 

Le clitoris en question (Quotidien + Madmoizelle)

ENFIN!!! La place du clitoris remise en question dans les cours d’éducation sexuelle!! Si on se fie à ces statistiques, il est plus que temps d’en parler!

50% des filles de 13 ans 25% des filles de 15 ans ne savent pas qu’elle ont un clitoris. « 83% des filles et 68% des garçons de 3ème et de 4ème ne connaissent pas la fonction du clitoris. (…)

Le concept du viol est mal compris, voire toléré, par beaucoup. Un flou entoure cette violence : certaines personnes considèrent qu’imposer une fellation ou encore qu’un rapport forcé entre conjoints (viol conjugal) n’est pas un viol. »

Pour lire l’article et voir les vidéos —–>
http://www.madmoizelle.com/clitoris-chronique-quotidien-630797

L’hygiène intime féminine (Observatoire des cosmétiques)

Attention! Zone sensible!
« Petit guide et conseils pour prendre soin de la zone intime en toute sécurité et douceur. »

Pour lire le reste de l’article —–>
http://www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/bien-choisir-ses-cosmetiques/dans-lintimite-de-lhygiene-intime-feminine-4101

Pas d’épidémie de viols dans nos campus (La Presse +)

« On peut tout à fait analyser et critiquer les chiffres sur les agressions sexuelles, ils sont – comme d’ailleurs énormément de chiffres produits par des recherches – mal expliqués et peu mis en contextes par les médias trop pressés.

Mais, Mme Guiet, même si on trouve des failles méthodologiques dans des études (ce que vous n’avez pas fait) et qu’on ne s’entend pas sur les définitions (ce qui semble être le cœur de la problématique ici), la culture du viol n’est pas qu’une simple question de chiffres, comme vous semblez vouloir le faire croire. C’est, comme son nom l’indique, une question de culture. De comment on traite les victimes de viol, de comment on parle de viol en général, de comment on omet d’enseigner le consentement comme valeur cardinale de notre société, de comment on présente les femmes comme des corps à prendre dans les produits culturels, etc. Ce n’est pas qu’une simple question de quantité de viol, même si cela est un aspect important – au point où on devrait faire davantage de recherches sur le sujet si on ne trouve pas les données dont on dispose assez fiables.

Et même si vous tenez absolument à limiter la culture du viol à des chiffres, Mme Guiet, j’aimerais savoir, combien de viols vous semblent acceptable dans notre société? Quelle est la « bonne » quantité de viols? »

Lili Boisvert

La fabuleuse histoire du clitoris

Depuis que la médecine a prouvé qu’il ne jouait aucun rôle dans la procréation,il est relégué au second plan des manuels cliniques et des séminaires de sexologie.
Comment expliquer un tel recul, alors que le clitoris est connu comme l’épicentre du plaisir féminin depuis Hippocrate?

Pour lire un extrait du livre —–>
http://www.piquard.eu/fabuleuse%20histoire%20du%20clitoris.htm

Point de mire sur la prévention (CATIE)

Le VIH et l’appareil génital féminin : quelles sont les implications pour la prévention du VIH? Cet article parle des vulnérabilités biologiques particulières de l’appareil génital féminin face au VIH et de son système de défense contre ce dernier. Il revoit également les approches de prévention du VIH à la disposition des femmes et adresse des messages clés aux fournisseurs de services travaillant auprès des femmes à risque.
– Camille Arkell

Pour lire l’article —–>
http://www.catie.ca/fr/pdm/automne-2016/vih-appareil-genital-feminin-quelles-sont-les-implications-prevention-vih

Perifit ; une application vaginale

« Aujourd’hui, le vagin rentre, lui aussi, dans l’ère connectée. Une start-up, Perifit, propose depuis peu une sonde connectée : d’un côté un objet qui ressemble furieusement à des boules de Geisha avec une antenne qui dépasse (l’ensemble contient un un capteur de contraction périnéale), de l’autre une application mobile qui propose un jeu: chaque contraction du périnée fait monter dans le ciel un papillon. Plus il attrape de fleurs, meilleurs sont les scores et plus musclé devient le périnée.
Quatre programmes sont proposés, dont un sexo. Un coach virtuel, à travers l’appli, permet d’avoir des conseils et de suivre ses progrès. L’ensemble a été conçu par un ensemble de kinés, d’ingénieurs et de développeurs.
Alors que la réalité augmentée pousse les foules à chasser des Pokémon dans les rues, on va peut-être maintenant voir les femmes s’éclipser pour chasser des papillons dans l’intimité. »

– Sophie Bramly

Le vagin à l’ère connectée (Second Sexe)

« Quelle que soit l’option choisie, tonifier le bas du ventre entraîne une série de conséquences toutes aussi heureuses les unes que les autres. L’ensemble des organes génitaux est bien tenu, le plaisir augmente, le vagin cesse d’être perçu comme un «réceptacle» et la femme se sent active. On sort enfin la femme du rôle culturel auquel son genre a été assigné. Ce qui est essentiel. »
– Sophie Bramly

Pour lire l’article —–>
http://www.secondsexe.com/magazine/Le-vagin-a-l-ere-connectee.html

Les “femmes fontaines” pour qui l’éjaculation féminine est loin d’être un mythe (Les Inrocks)

“Ça a fait comme une chute d’eau. Sur le coup je n’ai pas compris, puis j’ai eu un grand sourire. J’étais trop content, il y avait quelque chose de nouveau là-dedans.”
– Vianney, un Breton de 31 ans

Pour lire l’article —–>
http://www.lesinrocks.com/2016/08/13/sexe/a-rencontre-femmes-fontaines-lejaculation-feminine-loin-detre-mythe-11855849/

Quand la vulve était mythique (L’OBS)

« En Grèce, la vulve était de mauvais augure, mais elle avait aussi une valeur rituelle. A Eleusis ou Syracuse, les femmes enlevaient le bas dans des sabbats carnavalesques, pendant qu’on brandissait autour d’elles des symboles vulvaires ou qu’on mangeait des gâteaux en forme de sexe féminin. »

Pour lire l’article —–>
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160811.OBS6188/quand-la-vulve-etait-mythique.html?xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F#https://www.facebook.com/

Coupe à blanc sur le mont Pubis (Béatrice Media)

« …les vulves étaient dénudées de leurs poils sur plus de 61 % des photos, seulement 2,7 % des photos exposaient des lèvres mineures qui dépassent les lèvres majeures et seulement 7 % de toutes les photos exposaient des lèvres mineures! De plus, seulement une photo de l’échantillon exposait des lèvres mineures d’une autre couleur que rose ou rouge très pâle. »

Pour lire l’article —–>
http://beatricemedia.com/ideal-de-beaute-coupe-blanc-mont-pubis/

L’épisiotomie systématique et non consentie (Slate)

« «Épisio», ça sonne mieux et moins flippant que «intervention chirurgicale qui consiste à sectionner la muqueuse vaginale et les muscles superficiels du périnée afin d’agrandir l’orifice de la vulve et de faciliter l’expulsion du fœtus lors de l’accouchement». Car c’est exactement ce dont il s’agit. Le sexe de la femme va être littéralement agrandi à l’aide de ciseaux chirurgicaux ou d’un scalpel. »

Pour lire l’article —–>
http://www.slate.fr/story/120899/epiosiotomie-systematique-non-consentie

Les gynécologues sont-ils formés au consentement? (Les Inrocks)

« Si certains gynécologues ne prennent pas la peine de demander aux femmes leur consentement lors d’opérations, il leur arrive de prendre encore plus de libertés dans le cadre des consultations. Injonctions à faire des enfants, jugements sur la sexualité, questions sur le nombre de partenaires… Autant de propos auxquels aucune femme ne consentirait si on lui demandait la permission. »

Pour lire l’article —–>
http://www.lesinrocks.com/2016/08/02/actualite/societe/gynecologues-formes-consentement-11856783/

TOUS LES POINTS DU PLAISIR! (Medisite)

« Il n’y a pas que le point G ! D’autres points (A, C, P…) favorisent aussi le désir, chez la femme comme chez l’homme, facilitent l’orgasme et relancent l’érection ! Où se trouvent-ils ? Comment les localiser et les stimuler ? Les conseils du Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. »

Pour lire l’article —–>
http://www.medisite.fr/orgasme-g-a-c-p-tous-les-points-du-plaisir.1522.81.html

Un clitoris 3D pour expliquer le plaisir aux élèves (Libération)

« Des professeurs de sciences de collège et lycée utiliseront à partir de cette rentrée un modèle de cet organe pas ou mal représenté dans les manuels scolaires. Un modèle développé par une chercheuse française. »
– Juliette Deborde

Pour lire l’article —–>
http://www.liberation.fr/france/2016/08/31/un-clitoris-en-3d-pour-expliquer-le-plaisir-aux-eleves_1475678

Quand les menstruations deviennent création (Rebelle des bois)

Ce que nos ancêtres nous ont mis dans la tête… et les apprentissages que l’on peut en tirer. Le calendrier lunaire est une belle façon de considérer nos règles.

Et entre chacune des menstruations, quatre grandes étapes où dansent les archétypes de celles qui tour à tour nous habitent. Quatre phases que sont celles de la jeune fille (ou de la vierge), de la mère (créatrice de bébés et d’idées, projets), de l’enchanteresse (ou fée), de la vieille femme  (ou la sorcière) chacune porteuse d’un éventail de possibles, de pouvoirs à apprivoiser, d’influences, d’émotions telle une palette de couleur que nous pouvons choisir d’utiliser pour vivre et créer ce qui nous excite et nous habite.
C’est à ça que sert un calendrier lunaire !

Pour lire l’article —–>
http://rebelle-des-bois.blogspot.ca/2016/03/le-calendrier-lunaire-quand-les.html

Les nouveaux complexes du sexe (La Presse)

« Prise en charge par la Régie de l’assurance maladie du Québec quand les femmes témoignent d’une gêne physique, la labiaplastie (chirurgie des lèvres vaginales) est toutefois loin de faire l’unanimité chez les gynécologues. »
– Anabelle Nicoud

Pour lire l’article —–>
http://www.lapresse.ca/vivre/sexualite/201502/20/01-4845979-les-nouveaux-complexes-du-sexe.php

7 choses que les hommes doivent connaître sur le vagin (Huffington Post)

« … pour une sexualité épanouie et des préliminaires dignes de ce nom, les choses ne se font pas toutes seules. C’est pourquoi nous avons dressé la liste des 7 choses que les hommes doivent savoir sur le vagin, afin de les aider à en maîtriser les arcanes. »

Pour lire l’article et voir la vidéo —–>
http://quebec.huffingtonpost.ca/2016/07/04/7-choses-que-les-hommes-doivent-connaitre-sur-le-vagin_n_10800426.html

L’infantilisation et la sexualisation (antisexisme)

Plein de statistiques et de références sur les apparences, l’épilation, les règles, les préjugés, etc.

Partie 1 : Introduction
Partie 2 : Un beau corps féminin est un corps qui n’occupe pas trop d’espace
Partie 3 : Un beau corps féminin se déplace avec difficulté
Partie 4 : Un beau corps féminin est un corps à l’air jeune voire enfantin et qui est sexualisé
Partie 5 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – le sourire
Partie 6 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – la répression des désirs
Partie 7 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – la souffrance physique
Partie 8 : Un beau corps féminin est un corps qui exprime l’abnégation – la souffrance morale
Partie 9 : Sorcières et féministes, quelques figures de la laideur féminine
Partie 10 : Conclusion

Pour lire l’article —–>
https://antisexisme.net/2016/02/06/impuissance-04/

LE BOUTON D’AMOUR OU LA POINTE DE L’ICEBERG (Clinique A)

Un article que le Vagin Connaisseur trouve super complet!

Une clinique qui répond à tes interrogations!
CENTRE DE SANTÉ SEXUELLE DANS LE VIEUX MONTRÉAL
514-787-0055

« Qu’est-ce que le clitoris? La petite histoire du clitoris. La disparition du clitoris. La renaissance du clitoris. Comment est fait le clitoris? Orgasme clitoridien ou vaginal?

Pour lire l’article —–>
http://cliniquea.ca/CliniqueArueMcGill_Nouvelles.html/le-clitoris-bouton-d-amour-ou-pointe-de-l-iceberg

 

 

Ces croyances absurdes sur le sang des femmes (Terrafemina)

« Ces croyances anciennes s’accompagnaient autrefois de l’idée que si la femme n’avait pas de pénis, c’est que justement elle l’avait perdu, probablement dans d’horribles conditions et la preuve en était que régulièrement elles saignaient… »
– Sophie Bramly

Pour lire l’article —–>
http://www.terrafemina.com/vie-privee/sexo/articles/33548-regles-ces-croyances-absurdes-sur-le-sang-des-femmes.html

Le plaisir féminin, à bouche que veux-tu (Le Monde)

Article coup de cœur. logo petit coeur.jpg

« Recevoir un cunnilingus demande une certaine confiance. Or, comme chacun sait en cette période de prolifération des complexes, la confiance ne coule pas de source. Il est normal d’être gênée: comment ne pas intérioriser des millénaires d’associations douteuses entre vulve et moiteur, maladie, mauvaises odeurs et putréfaction? »

Pour lire l’article —–>
http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/05/15/le-plaisir-feminin-a-bouche-que-veux-tu_4919910_3224.html#Wzd2yEwdgHlj4RP5.99

Une vie sans sexe (Urbania)

« Si elle a accepté de me raconter sa vie, c’est parce qu’elle trouve que sa situation est exagérément taboue, dans une société où une vie sexuelle active et débridée est synonyme d’épanouissement et gage de normalité. »
Lili Boisvert

Pour lire l’article —–>
http://urbania.ca/223302/une-vie-sans-sexe/

La fabrique de sexologues en série (Minorités Rouspéteuses)

Le Collectif des Minorités Rouspéteuses

« Dans un cours de deuxième année, une étudiante a résumé la définition de la sexualité, dans son exposé oral, par «tout ce qui mène à la reproduction». »

Et qu’en est-il de la masturbation, de l’homosexualité, du sexe oral ou anal?!

Pour lire l’article de ce « collectif composé d’étudiant.es et d’ex-étudiant.es de sexologie faisant partie des minorités sexuelles et qui sont critiques de la formation sexologique à l’UQAM » —–>
https://minoritesrouspeteuses.wordpress.com/2016/03/07/le-programme-de-sexologie-de-luqam-la-fabrique-de-sexologues-en-serie-2/

 

12 choses à savoir sur votre clitoris ! (Santé Plus Mag)

Le clitoris est l’organe par excellence du plaisir féminin… Contrairement au pénis, qui est plus « visible », les parties génitales de la femme restent plus mystérieuses et donc méconnues. Il est temps de balayer les idées reçues sur le clitoris en 12 points!
– William Krasowsky

Pour lire la suite de l’article —–>
http://www.santeplusmag.com/12-choses-a-savoir-sur-votre-clitoris/